Accueil » Blog » Cicatrice augmentation mammaire

Cicatrice augmentation mammaire


Avant de vous lancer dans une augmentation mammaire, vous devez d’abord comprendre, en détails, les différents avantages et inconvénients liés à la chirurgie du sein. De fait, comme avec toute technique d’augmentation mammaire, que ce soit la chirurgie, l’injection ou les crèmes et autres appareils, il existe toujours des plus et des moins pour chacune de ces techniques et c’est à vous de déterminer celle qui conviendra le mieux à vos besoins.

En ce qui concerne la chirurgie esthétique, il est évident que l’on ne peut pas rentrer une prothèse mammaire dans un sein sans avoir de cicatrice…

Les différentes cicatrices possibles

A l’heure actuelle, il existe plusieurs techniques d’augmentation mammaire via la chirurgie esthétique et, encore une fois, chacune présente avantages et inconvénients.

Cicatrice autour de l’auréole

Grâce aux techniques modernes de chirurgie, il est désormais possible de se faire rentrer la prothèse mammaire via l’auréole du sein. La cicatrice à ce niveau-là est moins voyante, puisqu’elle se fait au niveau d’une partie plus pigmentée de la peau.

Pourtant, avoir une cicatrice à l’auréole est un peu plus douloureux que les autres méthodes, dû à l’emplacement choisi. Il est également important de noter que ce genre d’opération n’est faisable que si vous avez des auréoles de taille assez importante que pour y faire passer la prothèse en silicone.

Les femmes dont la peau est de couleur noire sont particulièrement satisfaites par ce genre d’opération puisque la cicatrice se fond particulièrement bien et devient quasi invisible.

Cicatrice au niveau des dessous de bras

Ce type d’opération est encore relativement courant et permet aux femmes de garder de beaux seins sans aucune cicatrice dessus. Pourtant, par rapport à celle située sur l’auréole, la cicatrice est plus importante et se voit inévitablement lorsque vous levez les bras.

Autre désavantage, le fait que l’opération se fasse à plus grande distance du sein permet une moindre précision, ce qui pourra, plus souvent qu’avec l’autre technique, amener des problèmes d’asymétrie au niveau des seins.

Cicatrice en dessous des seins

C’est le modèle le plus utilisé et qui permet de cacher la cicatrice lorsque la femme est debout. Néanmoins, une fois que celle-ci lève les bras, la vue de la cicatrice due à l’intervention d’augmentation mammaire est inévitable.

Au niveau de la précision, ce type d’opération se trouve à mi-chemin entre celle à partir de l’auréole mammaire et celle à partir des dessous de bras.

Conclusion

Différentes techniques d’augmentation mammaire amènent différentes cicatrices. Vous pourrez toujours exprimer à votre chirurgien celle que vous préférez avoir. Néanmoins, celui-ci doit tenir compte de certains facteurs morphologiques avant de prendre sa décision.

Notez qu’avoir un chirurgien capable d’effectuer les trois types d’opérations montre le sérieux et le professionnalisme de celui-ci.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*