Accueil » Blog » Augmentation mammaire, faut-il s’attendre à des douleurs ?

Augmentation mammaire, faut-il s’attendre à des douleurs ?

 

douleurs implant seinsL’augmentation mammaire peut-elle provoquer une douleur ? C’est la question que se posent beaucoup de femmes avant de faire le choix de développer leurs seins.

En règle générale, c’est surtout la chirurgie qui est concernée par ce problème tandis que les moyens naturels ne sont pas du tout douloureux. Mais quelles sont ces méthodes qui permettent d’augmenter le volume des seins, tout en douceur ?

Les méthodes pour augmenter le volume des seins font-elles mal ?

Comme on dit, il faut souffrir pour être belle. Et c’est effectivement le cas lorsqu’il s’agit de chirurgie des seins, telle que les implants mammaires.

L’opération peut être douloureuse pendant 3 jours et le praticien prescrit toujours les antalgiques les plus puissants et un repos strict.

Le mal peut tout de même être minime et disparaitre au bout de quelques jours. La patiente sentira seulement des petites tensions ou des courbatures, les jours qui suivent l’intervention.

Cependant,dans des cas exceptionnels, ces maux peuvent être difficiles à supporter. Le pire qui peut arriver est la complication postopératoire.

Elle peut se présenter sous forme de rejet, de cicatrices rebelles ou de coque gênante, faisant suite à une réaction de l’organisme contre un corps étranger.

Heureusement, l’utilisation d’une méthode naturelle pour une augmentation mammaire n’engendre pratiquement aucune douleur.

Les méthodes pour augmenter le volume des seins

– Les pilules : la plupart du temps, elles sont constituées d’ingrédients naturels permettant de réactiver les glandes mammaires. Leurs constituants naturels sont très similaires aux caractéristiques des œstrogènes.

– La pompe : elle est attachée à la poitrine et pompée avec les mains jusqu’à obtenir une certaine pression. Cette manœuvre est répétée pendant 15 minutes, deux fois par jour. Elle permet de stimuler la glande en sécrétant les hormones responsables à la croissance des seins.

– La chirurgie : c’est la technique qui permet d’avoir le volume de seins désiré. Cela peut aller d’une petite augmentation mammaire jusqu’à une taille assez impressionnante. Elle peut présenter des effets indésirables comme la douleur et les éventuelles complications.

– Les compléments alimentaires : la plupart du temps, ils sont à base de plantes et sont présentés sous forme de gélules, de crèmes ou d’huile.

– Les lotions : celles à base d’hormones sont à éviter, car peuvent être dangereuses pour la santé.

– Le dispositif vibratoire et les Push-ups : ce sont des méthodes novatrices qui rendent les seins plus fermes. En effet, depuis des années, les femmes essayent des accessoires divers pour avoir une plus grosse poitrine.

– Les exercices : ils ont généralement simples à effectuer et permettent de tonifier les muscles et les tissus de la poitrine.

Les solutions alternatives

Ce sont surtout les crèmes à base d’ingrédients naturels. Elles peuvent être utilisées sans risques et permettent d’avoir une augmentation mammaire sans douleur et sans contre-indications.

Leurs actions est similaire à celle des œstrogènes. Comme les femmes possèdent des récepteurs œstrogéniques, les composants vont s’absorber sans difficulté.

Elles sont plus efficaces et il n’y a aucun risque d’oubli comme dans l’utilisation de pilules ou des matériels sophistiqués.